Logo AnimationBiblique

Animationbiblique.org
Lire, écouter, découvrir ensemble...

Matthieu 20.1-16

Cette histoire de vigne et d'ouvriers, vous vous souvenez ?
Au début, tout est en ordre. Mais au fil des heures quelque chose se dérègle et met en crise ceux qui reçoivent leur salaire.
Et vous, où en serez-vous au sortir de cette parabole ?

Cadre

Public :

premiers lecteurs ou lecteurs familiers de la Bible

Nombre de participants :

15 à 30 personnes. Pour un groupe plus petit on peut adapter l’animation en ne formant pas de sous-groupes pour l’entrée dans le texte.

Lieu :

salle paroissiale ou espace public

Durée approximative :

2 heures au minimum

La demande et l'offre initiales :

une animation autour de ce texte a été réalisée au cours d’une session biblique et théologique dont le thème était « L’impertinence dans la ...

La demande et l'offre initiales :

une animation autour de ce texte a été réalisée au cours d’une session biblique et théologique dont le thème était « L’impertinence dans la Bible et dans la théologie ». Une journée a été consacrée aux paraboles évangéliques comme lieu d’impertinence c’est-à-dire comme récits manifestant un écart, une contestation, une résistance par rapport à des comportements ou des règles établis ou convenus. Matthieu 20.1-16 a donné lieu à 1 h de travail en petits groupes suivi d’1 h de mise en commun. Un second texte a été lu : Luc 16. 1-8 et 9-13. Avant d'être mise en ligne sur animationbiblique.org, cette animation biblique a été retravaillée et adaptée par l'équipe du site de façon à ce qu'elle puisse être mise en oeuvre dans un autre contexte.

Objectif(s) de cette animation biblique

  • Permettre d’entrer dans le monde des paraboles
  • Découvrir ce qu’est une parabole : la richesse et la profondeur d’un récit-parabole ainsi que l’effet produit sur ceux qui le découvrent.

Matériel nécessaire

  • La salle doit être assez grande pour permettre de constituer des petits groupes et que ceux-ci travaillent sans se gêner. Pour le travail en plénière disposer les chaises en rond de façon à ce que tout le monde puisse se voir et se parler.
  • Paperboard ou grandes feuilles de papier
  • Le texte de Matthieu 20.1-5 que vous écrivez en gros caractères sur feuille de paperboard, en autant d’exemplaires qu’il y a de sous-groupes
  • Photocopies de Matthieu 20.1-16 pour chaque participant
  • Pour l’animateur/trice, la fiche La parabole comme langage de changement

Ces documents peuvent être téléchargés en un seul document au format PDF.

Cette animation, comme toutes celles qui sont mises en ligne sur ce site, est à votre disposition : découvrez-la tranquillement et avant de la mettre en œuvre, prenez le temps de l’adapter à votre situation, à vos horaires et à votre public. Bref, prenez le temps de vous l’approprier.

Plan du parcours

  1. Accueil et présentations (10 mn)
  2. Entrée dans le texte (20 mn)
  3. Visite guidée du texte (40 mn)
  4. Appropriation, actualisation (30 mn)

Déroulement du parcours

Accueil et présentations (10 mn)

L’animateur/trice, présent sur place 1/4 d’h avant le début de la séance pour préparer la salle, accueille les membres à leur arrivée et propose un tour de table de présentation rapide (nom, prénom, lieu).

Entrée dans le texte (20 mn)

Annoncer que l’on va travailler sur un récit habituellement intitulé « Les ouvriers de la 11ème heure ». Demander aux participants s’ils connaissent cette histoire. Selon les réponses, plusieurs options sont possibles.

En sous-groupes (10 mn)

  • Ou bien vous constituez des sous-groupes mixtes, c’est-à-dire constitués de personnes qui connaissent l’histoire et de personnes ne la connaissant pas ou très vaguement.

Dans ce cas,

  1. vous donnez à chaque sous-groupe le texte de Mt 20.1-5 écrit en gros caractères sur une feuille de paperboard.
  2. Les participants lisent ces versets et réfléchissent ensemble à ces questions : de quoi parle ce texte et quelle est sa logique ?
  3. Puis ils écrivent ensemble la suite attendue du récit selon la logique contenue dans ces 5 premiers versets.
  • Ou bien vous constituez des sous groupes différenciés : d’une part des sous-groupes avec des personnes connaissant l’histoire, d’autre part des sous-groupes avec des personnes ne la connaissant pas ou très vaguement.
    • Dans les sous-groupes où l’histoire est connue, les participants reconstituent ensemble, de mémoire, le récit, bibles fermées. Ils écrivent leur reconstitution sur une feuille de paperboard.
    • Dans les sous-groupes où l’histoire n’est pas connue ou très vaguement, les participants procèdent selon le premier cas des sous-groupes mixtes.

L’animateur/trice désigne un responsable de la démarche proposée dans chaque sous-groupe et s’assure que celle-ci est bien comprise.

En plénière (10 mn)

  1. Tous les participants se retrouvent et chaque sous-groupe lit le texte qu’il a produit.
  2. Puis l’animateur/trice distribue la version de Mt 20.1-16 et la lit au groupe.
  3. Il invite les participants à s’exprimer sur les différences les plus importantes entre le texte de Matthieu et les textes produits par les sous-groupes.

Visite guidée du texte (40 mn)

Pour comprendre l’état d’esprit et l’intention de cette étape, prenez le temps de relire la fiche Point théorique Visite guidée d’un texte biblique. La visite guidée proposée ici est conçue pour ce texte-là et cette animation particulière. Elle doit rester au service d’une démarche active de lecture et ne pas se transformer en exercice scolaire. Vous pouvez l’utiliser telle quelle ou vous en inspirer pour concevoir une visite guidée du texte biblique adaptée à votre situation.

Cette visite se fait en grand groupe. La démarche proposée ici avec sa suite de questions est un outil destiné à l’animateur/trice, pour une utilisation souple au moment de la visite du texte.

Sur les v.1-7 :

  • repérer les acteurs : quels sont leurs rôles et leurs fonctions ?
  • dans quel cadre se déroule la scène ?
  • quelles sont les notations de temps ?
  • qu’est-ce qui est nouveau dans les v.6 et 7 ?

Sur les v.8-15 :

  • quels éléments nouveaux apparaissent dans le v. 8 ?
  • quels effets produisent-ils ?
  • aux v.9 et 10 : deux invraisemblances se succèdent. Lesquelles ?
  • suivre attentivement le dialogue des v.11-15 : noter tous les éléments qui frappent les participants ainsi que leurs réactions.

Sur le v.16 :

Ce verset commence par « Ainsi » : dans ce récit en quoi les « derniers » sont-ils « premiers » et les « premiers » « derniers » ?

Le récit dans son contexte proche :

Le récit est formellement lié par « en effet » à son contexte proche. Lire Mt 19.23-30 et réfléchissez à ces questions :

  • Qui prononce la parabole de Mt 20.1-16 ?
  • A qui est-elle adressée ?
  • A quoi répond-elle ?
  • Comment interprétez-vous cette (seconde) réponse de Jésus à la suite des v.28-30 ?

En guise de conclusion:

Quelles sont, à votre avis, les "impertinences" de ce récit-parabole ?

Appropriation, actualisation (30 mn)

En fonction de ce qui s’est passé durant la visite guidée du texte et de la personnalité du groupe qui s’est manifestée dans la lecture, l’animateur/trice peut proposer soit :

  • que chaque participant réfléchisse au titre qu’il aimerait donner au récit. Après 5 mn de réflexion silencieuse, chacun indique le titre qu’il a choisi et les raisons de ce choix. Les titres sont notés au fur et à mesure sur paperboard. Ils peuvent donner lieu à discussion et/ou à un vote pour choisir l’un d’entre eux.
    • de rédiger par petits groupes de 3 personnes une brève de quelques lignes adressée à un journal local sur ce qui s’est passé dans l’entreprise viticole « Le royaume des cieux ». L’auteur de cette brève peut être un syndicat de travailleurs ou un ouvrier qui a travaillé une heure ou un ouvrier qui a travaillé toute la journée ou un observateur extérieur.

Terminer par un tour de table où chacun s’exprime sur les découvertes qu’il a faites durant cette séance.

Documentation

  • Peter SIBER, « Les ouvriers dans la vigne (Matthieu 20.1-15) », in A.STEINER et V.WEYMANN, Paraboles de Jésus, Evangile et Culture et Centre Romand de Formation Permanente, 1980, p.133-150.
  • Jean-Claude GIROUD et Louis PANIER, « La parabole des ouvriers de la vigne », in « La sémiotique, une pratique de lecture et d’analyse des textes bibliques, Cahier Evangile 59, 1987, p.9-27.
  • Jacques SCHLOSSER, « La parabole des ouvriers », in Le Dieu de Jésus-Christ, Cerf, 1987, p. 213-234.
  • Daniel MARGUERAT, « Conflit de salaire à la vigne », in « Parabole », Cahier Evangile 75, mars 1991, p. 45 à 52.

Méthode(s) d'animation et de lecture utilisée(s)

Points théoriques spécifiques