Logo AnimationBiblique

Animationbiblique.org
Lire, écouter, découvrir ensemble...

Juges 19

Voilà un récit qui fait froid dans le dos ! La violence s'y déchaîne de façon abominable.
Lorsqu'un texte biblique met l'horreur en scène, que comprendre ? Que dire ? Que faire ?
Invitation à vous aventurer dans un récit peu lu et à traverser stupeur et questions en compagnie d'autres lecteurs.

Cadre

Public :

adulte, paroissial

Nombre de participants :

15 à 30

Lieu :

locaux paroissiaux

Durée approximative :

1 journée

La demande et l'offre initiales :

Cette journée biblique s'inscrivait dans un cycle sur le thème de "l’autre" (être humain ou Dieu). Plusieurs églises d’un même secteur géographique ...

La demande et l'offre initiales :

Cette journée biblique s'inscrivait dans un cycle sur le thème de "l’autre" (être humain ou Dieu). Plusieurs églises d’un même secteur géographique ont souhaité se réunir 3 fois une journée autour de la Bible. L’animatrice biblique a été chargée d’établir un programme et d’animer ces journées. Il lui a été notamment demandé de faire réfléchir le groupe à l’articulation étude biblique – vie de l’Eglise. La journée présentée ici est la 2° du cycle. Le public était constitué de paroissiens assez divers sur le plan socio - culturel, pour l’âge (de 20 à 80 ans avec une majorité de personnes entre 40 et 60 ans), l’implication dans la vie de l’Eglise et leur présence dans le groupe : certains sont des "ténors", d’autres sont très silencieux. Ce dernier point fait l’objet de l’attention de l’animateur/trice car il constitue une difficulté pour la cohésion du groupe. Avant d'être mise en ligne sur animationbiblique.org, cette animation biblique a été retravaillée et adaptée par l'équipe du site de façon à ce qu'elle puisse être mise en oeuvre dans un autre contexte.

Objectif(s) de cette animation biblique

  • Réfléchir à une thématique précise à l'aide d'un texte biblique : la violence infligée et/ou subie, à la lumière de Juges 19.
  • S'interroger sur la place d'un tel texte dans la Bible et sur la pertinence de lire ce texte aujourd'hui, notamment dans certains "lieux" de la vie ecclésiale.

Matériel nécessaire

Tous les documents peuvent être téléchargés dans un seul document au format PDF.

Cette animation, comme toutes celles qui sont mises en ligne sur ce site, est à votre disposition : découvrez-la tranquillement et avant de la mettre en œuvre, prenez le temps de l’adapter à votre situation, à vos horaires et à votre public. Bref, prenez le temps de vous l’approprier.

Plan du parcours

  1. Accueil (30 mn)
  2. Présentations (15 mn)
  3. Entrée en matière (45 mn)
  4. Visite guidée du texte biblique (90 mn)
  5. Déjeuner
  6. Appropriation, actualisation (75 mn)
  7. Evaluation du parcours (90 mn)

Déroulement du parcours

Accueil (30 mn)

  • L'animateur/trice arrive sur place en avance pour organiser l'espace de façon à permettre au groupe de travailler dans les meilleures conditions. L'installation d’un coin librairie dans la grande salle permet aux participants de consulter des ouvrages spécialisés auxquels ils ont rarement accès et de poursuivre leur réflexion. Un système de prêt peut être mis en place. La librairie pourra être constituée à partir de la bibliographie de cette animation.
  • L'accueil des participants se fait autour de boissons et biscuits. Il est important de soigner tout particulièrement ce moment car le texte biblique choisi et la thématique sont délicats et risquent de provoquer des réactions vives, de choquer, de créer des blocages. Ce moment convivial permet aux uns et aux autres de s’accueillir, d’échanger des nouvelles, de commencer à constituer le groupe.

Présentations (15 mn)

Chacun se présente de façon concise (prénom, nom, origine géographique, motivation pour être venu/e à cette journée). Distribuer papier et feutres pour que chacun puisse confectionner un petit écriteau et écrire son prénom dessus.

Entrée en matière (45 mn)

  1. Introduction à la journée
    Prendre le temps de quelques mots pour rappeler la thématique et anticiper sur les effets possibles. Veiller à parler tranquillement, simplement, sans dramatiser.
    Par exemple : "aujourd’hui, journée dont le sujet nous touche de près ou de plus loin - celui de la violence. "Sujet" qui est là. Cette journée remuera peut-être beaucoup de choses en chacun, des interrogations, de la révolte, de la souffrance, elle suscitera aussi peut-être des silences. Des libérations éventuellement. Nous porterons tout cela en groupe, ensemble, dans le respect de l’autre".
  2. Présentation du parcours
    Donner les grands repères dans le temps pour que les participants sachent comment s’organise la journée.
  3. Accroche
    Ce moment permet d’entrer dans le texte biblique de façon indirecte : par la lecture du montage sur la violence, le groupe va (re)prendre conscience de la présence de la violence au quotidien, la variété de ses manifestations et les diverses façons d’en rendre compte.
  • Distribution des photocopies du Montage sur la violence
  • Lecture du document à voix haute : ne pas commencer par la lecture du texte biblique. L'animateur/trice s'arrange pour que chaque membre du groupe lise un des éléments du montage. Ceux qui "tombent" sur des photos, caricatures, dessins, décrivent ce qu’ils voient. L'animateur/trice laisse venir les réactions au fil de la lecture, mais demande que l’on n’entre pas encore en discussion.
  • Lorsque le document a été lu, l’animateur/trice sollicite des réactions "à chaud" puis invite le groupe à s’exprimer sur les points suivants :
    • effets produits par cette association de textes, questions que cela suscite ?
    • effets produits par le fait que le texte biblique soit intégré dans cet ensemble de faits contemporains ?
      L'animateur/trice laisse chacun s’exprimer librement, sans intervenir et note ce qui se dit sur le paperboard.
  • Dans un troisième temps, l'animateur/trice invite le groupe à une lecture plus fine :
  • typer et classer rapidement ces différents éléments du montage sur la violence selon le style, le genre, le contenu, l’effet recherché par le rédacteur, etc.
  • esquisser rapidement les différences et similitudes entre ces articles de journaux et le texte biblique.

Visite guidée du texte biblique (90 mn)

Pour comprendre l’état d’esprit et l’intention de cette étape, prenez le temps de relire la fiche Point théorique Visite guidée d’un texte biblique. La visite guidée proposée ici est conçue pour ce texte-là et cette animation particulière. Elle doit rester au service d’une démarche active de lecture et ne pas se transformer en exercice scolaire. Vous pouvez l’utiliser telle quelle ou vous en inspirer pour concevoir une visite guidée du texte biblique adaptée à votre situation.

  1. Distribuer à chaque participant la photocopie du texte biblique et inviter chacun à une relecture silencieuse et attentive.
  2. Mise en commun : remarques, découvertes, points à clarifier, etc. L’animateur/trice invite les membres à se répondre, à échanger. Ce qui ne trouve pas de réponse est écrit sur le paperboard et trouvera peut-être réponse au fil de l’étude.
  3. Le récit est ensuite exploré minutieusement en suivant les différents personnages et leurs relations. L’animateur/trice veille à la participation de tous. Cette étape permet de repérer les moments où se noue la violence et les incidences de cette violence.
  4. Après cette traversée du texte, revenir aux situations initiale et finale du récit. Les comparer et noter l’évolution de l’une à l’autre.
  5. Pour mettre ce récit en perspective, prendre le temps de situer ce texte dans son contexte littéraire, présenter les grandes thématiques du livre des Juges (la question de la monarchie, par exemple). Une information concernant le contexte historique du livre des Juges (les hypothèses formulées à ce jour) sera également utile.
  6. Avant de terminer cette étape, reprendre les questions, remarques notées sur le paperboard au fil de la séance et voir si elles ont trouvé réponse ou si elles sont maintenues ou déplacées. Ce retour au paperboard est un bon moyen d’évaluer l’intérêt de la lecture attentive et de la lecture en groupe ainsi que l’évolution du groupe de lecteurs lui-même.

Durant ce parcours, le dialogue s’opère donc à plusieurs niveaux : entre les lecteurs et le texte (individuellement et collectivement) et entre les lecteurs au sein du groupe.
Par ailleurs, les participants ont été amenés à s’exprimer à la fois sur le plan subjectif, émotionnel et sur un plan plus objectif, en prenant de la distance par rapport à eux-mêmes, aux autres, au texte et aux images des humains et de Dieu que ce récit véhicule.
Ces aller - retour entre ces différents niveaux et plans sont importants dans cette journée consacrée à une réflexion sur l’autre et donc aussi sur soi-même !

Déjeuner

Prévoir un déjeuner. Ce moment autour d'un repas n’est pas du temps perdu ! Il va permettre au groupe de développer sa dynamique, sur un autre mode.
On range le matériel, on se lève, on bouge, on va s’aérer. Les tables sont rapprochées les unes des autres, pour modifier l’occupation de l’espace. Veiller à ce que cette étape soit un moment où chacun puisse reprendre des forces, se recentrer aussi si besoin, se détendre. Etre attentif aux personnes que vous sentiriez mal à l’aise avec le travail de la matinée ou chez qui le texte biblique éveillerait des sentiments, expériences douloureux.

Appropriation, actualisation (75 mn)

Cette nouvelle étape va permettre au groupe de réfléchir à la pertinence de lire ce texte aujourd’hui, notamment en contexte ecclésial.
Pour ne pas risquer de partir dans une réflexion très vague, trois "lieux" de la vie ecclésiale ont été retenus : la catéchèse, la prédication, la prière. En petits groupes, les participants se voient confier une mission.

  1. L’animateur/trice présente les trois "lieux" retenus et la situation dans laquelle chaque groupe va se trouver, ainsi que la mission confiée à chacun.
  2. Les participants sont répartis en trois groupes. Veiller à ce que les groupes soient équilibrés, du moins en nombre. Les membres de chaque groupe reçoivent le document contenant le texte de la mission qui leur revient.
  3. Chaque groupe rejoint sa salle avec paperboard, feutres.

L’animateur/trice va d’un groupe à l’autre pour s’assurer que la mission a bien été comprise et que le groupe travaille dans de bonnes conditions. Il profite aussi de ce temps pour préparer la salle pour la plénière : sans tables, uniquement les chaises en cercle pour favoriser la communication.

Evaluation du parcours (90 mn)

Cette évaluation permet de prolonger l'étape précédente.

  1. Au retour des groupes, l’animateur/trice invite les participants à revenir sur ce qu’ils ont vécu dans ce temps de travail, sur la façon dont ils ont fonctionné, puis chaque groupe présente sa ou ses production/s. Suit un moment d’échange sur les diverses productions, sur leurs conditions d'élaboration et sur les débats qui ont animé les groupes.
  2. En guise de bilan à cette journée, l’animateur/trice revient sur le fait que ce récit est dans la Bible et interpelle les participants : qu'en penser ? Qu'en dire ? Qu'en faire ? Ce moment de réflexion peut être introduit par la phrase extraite du texte : "Réfléchissez-y, consultez-vous, et prononcez-vous !" ainsi qu’en rappelant les notes prises au cours de la matinée, cela permet d'évaluer si le chemin parcouru a favorisé ou non le dialogue avec le texte et ce que ce dialogue a apporté.

Pour soigner le moment de la séparation, après une journée bien remplie et forte, un goûter est une excellente chose.

Documentation

Sur le livre des Juges

  • P. ABADIE, "Le livre des Juges", Cahier Evangile n°125, Service biblique Evangile et Vie / Editions du Cerf, 2003.

Ce Cahier est une introduction récente très complète à la lecture de ce livre biblique.

  • G. AUZOU, La force de l’Esprit. Etude du livre des Juges, L’Orante, 1966.
  • C. LANOIR, Femmes fatales, filles rebelles. Figures féminines dans le livre des Juges, Labor et Fides, 2005.
  • A. SOGGIN, Le livre des Juges, Commentaire de l’Ancien Testament, Vb, Genève, Labor et Fides, 1987.

Ces trois ouvrages sont des commentaires suivis du livre des Juges. A consulter pour l’exégèse détaillée.

Sur la violence dans la Bible

  • T. RÖMER, Dieu obscur. Le sexe, la cruauté et la violence dans l’Ancien Testament, Labor et Fides, 1996.
  • Cahier Evangile 76, "La violence dans la Bible", Service biblique Evangile et Vie / Editions du Cerf, 1991.
  • "Violences des hommes. Violences de Dieu", Cycle biblique 2003-2004, Dossiers du service biblique de la Fédération protestante de France.

Points théoriques spécifiques